Qu’est ce que le métier de trader ?

« Mon travail consiste à faire des plus-values en prenant le moins de risques possible”. 

Le métier de trader est redouté autant qu’il est source de fantasme. Redouté car la finance de marché a été mise au pilori après la crise des subprimes de 2008 et la monumentale escroquerie de Bernard Madoff. Mais c’est un métier qui fait encore rêver pour ses salaires mirobolants et l’image «Loup de Wall Street» que le poste renvoie. Et aujourd’hui? «Le fantasme du trader existe encore un peu, affirme Jad, un vendeur en taux d’intérêt dans une banque britannique à Paris. La salle de marchés est une structure hiérarchique plate qui fait que vous prenez de l’importance immédiatement. En trois ans, vous gagnez 80 000 € par an, cela peut faire tourner la tête».

Les voies pour accéder à ces métiers exigeants n’ont guère changé. En salle de marché, deux métiers principaux cohabitent: «Le vendeur est l’opérateur qui ouvre le marché aux clients et les conseille sur leurs prises de positions, explique Jad. Les banques recherchent pour ces métiers des profils écoles de commerce ou masters de finance type Marchés financiers à Dauphine ou Master in finance à l’Essec Pour le métier de trader pur, qui prend les positions de la banque sur les marchés, les recruteurs privilégient le profil école d’ingénieur du top 5 puis master en finance: le métier reste très technique, et nécessite d’être formé aux modèles mathématiques».

Notre banc d’essai des bac +5 en finance de marché

LES GRADES DE MASTERS, MASTÈRES SPÉCIALISÉS ET MSC DES GRANDES ÉCOLES 

               
Université/école Diplôme Sélectivité Nombre d’étudiants Alternance Tarifs
Edhec , Nice Msc marchés financiers 27% 85 Non 15 488 €
EM Lyon MS quantitative finance 12% 36 Non 22 000 €
ESC Rennes Msc finance internationale 36% 87 Non 16 000 €
ESCP Europe, Paris, Londres MS finance 18% 76 Non 21 100 €
Essec, Cergy, Singapour Master finance 28% 100 Non 22 000 €
Grenoble EM Msc finance 30% 72 Non 23 300 €
HEC, Jouy en Josas Msc finance internationale 5% 103 Non 29 900 €
Skema, Sophia-Antipolis, Paris, Raleigh (USA) Msc marchés financiers et investissements 33% 40 Non 20 000 €

 

Le métier de trader : les différentes approches du trading

Les traders sont en outre définis par le délai dans lequel ils ouvrent et clôturent des positions (la période de détention) et la méthode par laquelle ils trouvent des opportunités de trading et envoient des ordres au marché.

Les traders discrétionnaires sont des traders décisionnels qui scrutent les marchés et passent des ordres manuels en réponse aux informations disponibles à ce moment-là.

Les traders système, quant à eux, utilisent un certain niveau d’automatisation pour mettre en œuvre un ensemble objectif de règles, permettant à un ordinateur à la fois de rechercher des opportunités de trading et de gérer toutes les activités de saisie d’ordres. Le tableau ci-dessous répertorie les différents styles de trading avec le délai et la méthode correspondants pour chacun.

 

Trading style Time frame (holding period) Method
Position trading Months to years Discretionary or system
Swing trading Days to weeks Discretionary or system
Day trading Day only—no overnight positions Discretionary or system
Scalp trading Seconds to minutes—no overnight positions Discretionary or system
High-frequency trading Seconds to minutes System only

Dans cet esprit, jetons un coup d’œil à ce que peut être une journée pour un day trader individuel et discrétionnaire, car c’est là que de nombreuses personnes commencent à négocier.

 

Une journée-type dans la vie d’un trader indépendant sur le Forex

Les PC sont évidemment allumés dès le réveil pour les traders professionnels, les marchés asiatiques ayant amené des mouvements de prix durant la nuit.

Pour autant, les stops de protection étant déjà placés la veille, il y a peu à craindre pour son capital …  quoique le marché ne soit pas à l’abri de coups de tonnerre, à l’image de la dévaluation du yuan en août 2015.

Analyse technique – Analyse fondamentale

La fonda, comme on l’appelle, tient une place de choix en début de journée.

Un rapide coup d’œil à des articles de Bloomberg sur les décisions de politique monétaire à travers le monde : la Réserve Fédérale (FOMC), la Banque Centrale Européenne (BCE), la Banque du Japon (BoJ), and la Banque de Chine (PBOC) pour ne citer qu’elles.

Avec l’habitude, le trader a son calendrier personnel des annonces à surveiller, et il n’est pas rare de sacrifier une nuit de sommeil avant une annonce importante en dehors des horaires de trading habituels.

Les traders combinent donc souvent le 1er café de la journée avec l’utilisation de ces annonces importantes : ajuster les stops, sortir des positions de la veille si nécessaire.

Ici l’unité de temps prend tout son sens : les traders européens ont copié l’habitude des traders américains de conserver un noyau de positions de long terme, plus réduites et avec des stops plus écartés et des objectifs de gain assez élargis.

L’objectif : profiter des tendances réelles, ne pas taper dans les stop-loss trop tôt et se mettre à l’abri des mouvements de marché brutaux induits par le trading haute fréquence (surnommé affectueusement HFT pour high-frequency trading).

Vous ne le savez peut-être pas, mais ces robots sont conçus de manière à inclure dans leurs algorithmes les niveaux de stop de la clientèle retail (comprendre : les particuliers), et essaient de « taper » dans ces niveaux durant les heures de trading les moins actives ou en réponse à des annonces économiques …  

Activité en milieu de journée

L’activité en milieu de journée dépend de la stratégie et du style de chaque trader.

Les swing traders sont les moins actifs, puisqu’ils tradent sur plusieurs jours, semaines, se mettant en action seulement lorsque les cours d’une paire de devises approche les niveaux-clés.

C’est une toute autre histoire pour ceux qui font du daytrading. Ceux-là doivent rester concentrés, à l’affût car ils tradent sur des unités de temps allant de 15mn à 1h. Et même là, il y a un choix à faire : ils se concentrent généralement autour des heures où les principales annonces économiques, comme la publication du rapport NFP (14h30) sur l’évolution mensuelle nette de l’emploi.

 

(Source : DailyFx.com)

Les traders Forex pros qui font du scalping sont les plus actifs durant la journée. Ils sont généralement actifs sur les paires EUR/USD et GBP/USD, et aussi sur la paire XAU/USD (Or-Dollar).

De 14h à 17h, la volatilité de ces paires est à ses plus hauts niveaux, en raison de l’ouverture simultanée des sessions de Londres et de New York.

Pour le scalper, la journée peut se prolonger jusqu’à 19-20h s’il le faut, lorsqu’une mini-tendance se révèle profitable.

Quoiqu’il en soit, le trader pro se livre en fin de journée à un bilan : performances des trades de la journée, opportunités manquées sur d’autres paires, ajustement des stops sur les positions de long terme …

En conclusion : l’hygiène de vie liée au métier de trader indépendant

Le métier de trader est un métier complexe et stressant.

Les traders à succès vivent une vie confortable, souvent exagérée par le luxe étalé par certains traders indépendants sur YouTube et gestionnaires de hedge funds, mais ils y parviennent au prix de _______.

Aucune journée ne se ressemble vraiment, puisque c’est le marché qui, in fine, dicte le déroulement de celle-ci.

L’hygiène de vie tient une place centrale pour chercher de la performance en trading. La vie de famille, les interactions sociales, le sommeil, la pratique d’un entraînement régulier pour rester fit, une alimentation équilibrée … tout cela contribue à maintenir un bon niveau de concentration et un équilibre mental.

Car le trading est dur, à proprement parler. Un métier où les échecs répétés, qu’il s’agisse de trades perdants ou le constat qu’une stratégie longtemps élaborée se révèle finalement peu performante, usent inévitablement le moral d’un trader.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.